Top
  >  Voyage   >  Europe   >  Italie : un tour dans le Val Camonica

La dernière fois que j’étais passé en Italie, c’était au départ de mon tour du monde. J’y avais passé seulement deux jours à explorer des lieux abandonnés. Je n’ai jamais été vraiment attiré par le pays, mais je ne l’ai aussi jamais réellement visité. Pour ce nouveau passage, j’ai décidé de me concentrer sur la partie du pays qui abrite les Dolomites. Néanmoins, avant ce passage, j’ai fait un petit détour dans le Val Camonica. Situé au-dessus de Brescia, cette zone montagneuse très verte est pleine de surprises.

Camping sauvage dans le Val Camonica

En Italie, le camping sauvage est autorisé en cas de bivouac. En dehors de ça, j’avoue ne pas trop savoir où se trouve la frontière entre ce qu’on peut faire et ne pas faire. Une chose est sûr, les italiens ne sont pas habitués au camping. Et souvent, dans un pays où les locaux ne sont pas habitués à quelque chose, mieux vaut être discret. Dans la zone du Val Camonica, il n’y a pas beaucoup de monde la nuit. Il est donc possible, en étant de discret de poser sa tente et de passer la nuit tranquillement.

La base abandonnée

En réalité, si je suis dans cette zone, c’est surtout pour une chose. Je le sais, il y a sur cette route, une ancienne base du projet Nato. Ouverte entre 1969 et 1995, elle est maintenant à l’abandon. Le lieu est assez inhabituel. J’ai déjà vu plusieurs antennes satellites à l’abandon, mais celles-ci ont un look particulier. Leurs positionnement au milieu de la montagne leurs donnent aussi un côté très sympa. Aujourd’hui, un projet de centre de paintball/airsoft est en cours. Le lieu va donc sûrement connaître une nouvelle vie.

Accessible après quelques minutes de marches, le lieu est impressionnant. La taille des antennes l’est aussi. Surplombant l’ensemble de la zone, elles permettent d’observer l’ensemble de la zone à 360°. Évidemment, cette zone encore sous la responsabilité de l’armée n’est pas accessible sans autorisations. Je n’incite du coup personne à y aller. Les lieux sont dangereux et il est possible d’obtenir une amende salée (la Police fait des rondes régulières).

Une route pour motard

Bien que la route ne soit pas goudronnée dans son ensemble, elle est assez empruntée et particulièrement par les motards ! Si vous avez une moto, ça peut donc vraiment valoir le coup de la parcourir ! De paysage en paysage, elle est aussi, par moment, assez difficile. Il ne faudra pas aller à fond et faire attention si vous avez une voiture de location ! Néanmoins, le tour en vaut la chandelle, surtout du côté des bases abandonnées où les paysages sont particulièrement jolis.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

post a comment