Nom : Les cachoucroutes État : En activité Année de visite : 2012 Intérêt : 2/5


Les sous-sols des villes sont toujours des terrains de jeux intéressants. Si ceux de Paris sont particulièrement connus, il serait bien dommage de penser que c’est les seuls qui sont vraiment à voir. Nous sommes à Strasbourg où j’ai vu peu de photo circuler sur les bas fonds de la zone. J’ai donc profité d’un détour dans le coin pour explorer un peu de ce côté-là les quelques voies ouvertes. Et la première descente se fera du côté des eaux de pluie. Après être entré discrètement dans le lieu, on retrouve un assez long tunnel où zone piétonne et zone nautique cohabitent. Du moins pendant un moment, puisque la zone nautique devient vite la seule zone où l’on pourra se déplacer. Tout au long de cette traversée, on pourra trouver les plaques des différentes rues présentes au-dessus de notre tête. Hélas, la balade sera vite terminée. Pour cause, un réseau qui n’accueille apparemment pas que les eaux de pluie et qui devient vite impraticable pour l’odorat sans équipement adapté. Dommage pour la suite de la visite.

La deuxième descente sera un peu différente puisqu’elle aura lieu dans des anciens Bunker où l’on trouvera pas mal de secrets. Entre moules de statue et tunnel caché, on se retrouve hélas rapidement face à des murs fermés que l’on ne pourra pas franchir sans les détruire. Il faudra donc attendre que la ville s’en occupe pour voir la suite. Dans les tunnels, l’ambiance est assez drôle. On entend vraiment tout ce que disent les personnes présentes plus hautes. Il faut donc redoubler de discrétion puisque nous pouvoir nous aussi être facilement repéré par notre voix.  La visite du tunnel se termine donc par de nombreux passages bloqués. Dommage, il faudra attendre pour voir ce qu’on y trouve derrière.

 

Hit enter to search or ESC to close