Top
  >  Voyage   >  Europe   >  Chasse aux aurores boréales à Tromso en février

Chasse aux aurores boréales à Tromso en février – Type de voyage : en couple – Moyen de locomotion : En voiture  – Année de visite : Février 2019


 

Comme beaucoup de gens, Anne-So et moi avions toujours rêvé de voir des aurores boréales. Dans le but d’observer ce phénomène naturel au moins une fois dans notre vie, nous avons pris la décision de partir à leur recherche. Néanmoins, on le savait, être dans un endroit propice pour en observer ne veut pas dire en voir à coup sûr ! Après quelques lectures, nous décidons de partir en Norvège, dans les alentours de Tromso, une ville particulièrement réputée pour chasser les aurores boréales !

Pourquoi aller à Tromso en février ?

Après plusieurs recherches, j’ai compris qu’il était possible de voir, avec de la chance, des aurores boréales dès le mois de septembre. Néanmoins, l’hiver me semblait plus propice. Il y a plusieurs années, j’ai connu le soleil de minuit et ses journées infinies en Norvège. En hiver, on est sur un rythme différent avec une nuit qui tombe relativement tôt. Sur un voyage de deux semaines, on se voyait mal rester toute la journée dans le noir à attendre les aurores boréales… De plus, avec un peu d’heures de soleil dans la journée, cela permet de visiter un peu les îles Lofoten.

La majorité de nos journées ont été dédiées à la visite des alentours de Tromso. Au nord de la ville, on peut trouver de nombreux lieux naturels magnifiques à observer. Cela permet aussi de repérer un peu en amont de la nuit différents lieux où potentiellement voir les aurores boréales. Un jour, nous avons décidé de tenter l’expérience des chiens de traîneaux. De nombreuses compagnies proposent cela. Dans un premier temps, nous avions imaginé aller du côté de Senja pour faire du chien de traîneaux, mais les places sont limitées et partent vite.Nous avons finalement choisi Artic Adventure Tours près de Tromso. Les tours se font dans un grand espace prévu pour les chiens (Ces derniers semblent aussi être bien traités).



Booking.com

La chasse au aurores boréales dans les alentours de Tromso

Tromso est un peu la capitale des aurores boréales en Europe. Sur place et au départ de nombreux hôtels de la ville, on peut trouver un tas de compagnies qui proposent d’aller essayer d’observer ce phénomène naturel. Certains vont même jusqu’à la frontière finlandaise s’il le faut pour en observer. Globalement, on a été assez surpris de voir que beaucoup d’agences s’étaient arrêtées sur des spots repérés en pleine journée de notre côté. Si vous avez le permis, ça peut valoir le coup de partir vous même avec une voiture. Au pire, il n’y a qu’à suivre les vans d’agences pour trouver quelques lieux, mais globalement, vous trouverez facilement quelques endroits sympathiques pour en apercevoir à deux pas de la ville.

De notre côté, nous avions le nez sur certaines applications mobiles pour essayer de comprendre dans quel coin et à quel moment nous avions le plus de chance d’en observer. Dès notre premier jour, nous avons pu voir des petites aurores boréales au-dessus de Tromso. Par la suite, il aura fallut attendre une dizaine de jours pour en voir à nouveau. La chance fait clairement partie de l’expérience. Si le temps n’est pas dégagé et que les conditions ne sont pas réunies, impossible d’en voir. Nos deux derniers soirs ont été assez incroyables. Nous avons pu voir ce spectacle vivant au-dessus de nous. Les aurores boréales dansent littéralement au-dessus de notre tête. Ce spectacle incroyable est clairement hypnotisant et on ne peut s’empêcher de s’étonner à chaque mouvement dans le ciel.

Si les aurores boréales sont un spectacle impressionnant que nous avons déjà envie de revoir, il n’en est pas moins dangereux. Lors de notre visite à l’observatoire de Saint-Véran, nous avons appris que ce phénomène pouvait provoquer des effets néfastes sur certaines infrastructures et appareils technologiques. Les  lignes à haute tension ou encore des réseaux informatiques pourraient potentiellement être touchés et provoquer de vrais problèmes qui pourraient affecter la planète entière. C’est fou de se dire qu’un phénomène si impressionnant et beau peut aussi être destructeur !

D’autres articles sur la Norvège :

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

post a comment

izmir escort | Eskişеhir еscort