Nom : HF6 État : Abandonné Année de visite : 2012 Intérêt : 5/5


Comme j’ai grandi dans une région industrielle, les structures métalliques ont toujours fait partie de mon paysage. Petit, je passais presque tous les jours devant un ensemble de haut-fourneau. Grands et imposants, ils finirent par disparaître. J’étais passé devant le matin, ils ont été dynamité l’après-midi et le soir, ils n’étaient que débris. Le seul qui resta en place fut transformé en musée quelques années plus tard. C’est peut-être parce que j’ai continué à grandir en passant souvent devant ce vestige d’une époque industrielle maintenant bien terminé que j’ai toujours été attiré par les haut-fourneau. Quand j’ai commencé l’exploration, j’ai cherché rapidement à grimper sur un bâtiment du genre. Hélas, j’ai loupé les Forges de Clabecq qui auraient pu me proposer cette activité. Heureusement pour moi, une nouvelle occasion allait se présenter. En effet, j’ai finalement vu quelques photos de haut-fourneau débarquer sur internet. Après avoir réalisé une petite recherche, j’ai finalement trouvé le lieu tant convoité.

Le lieu maintenant repéré, j’ai appelé les amis qui avaient déjà visité le lieu. Gardien présent, lieu actif très proche… bref, certains se sont fait prendre, il va falloir être prudent. J’avais maintenant toutes les informations pour appréhender au mieux le site, il était temps de partir avec mon binôme du jour. Petit détour avant de se rendre sur le lieu vers un autre endroit. Nous croisons des amis qui reviennent du haut-fourneau, une bonne occasion d’obtenir des informations sur la destination. Après l’exploration du premier lieu, nous nous rendons enfin vers le bâtiment. Nous rentrons dans l’enceinte de la zone. On entend du bruit, mais nous n’arrivons pas à évaluer la distance de provenance de celui-ci. Nous avançons peu à peu dans la végétation abondante présente tout autour de nous. Après quelques minutes de marche, nous sommes enfin sous le haut-fourneau. Dans ce rez-de-chaussée, la lumière est sympa. Nous visitons donc cette première partie avant d’entamer l’ascension.

Une ascension d’une traite qui permet d’obtenir un superbe panorama de la ville. Le haut-fourneau domine clairement la zone. Hélas, une fois en hauteur, on devient vite une cible visible et facile à repérer. Je décide donc de ne pas m’éterniser sur les hauteurs du monstre d’acier. Pendant ma descente, j’en profite pour visiter tous les étages. C’est vraiment intéressant de découvrir d’aussi prêt les éléments qui composent le lieu et de les voir en si bon état. La partie principale visitée entièrement, nous continuons notre chemin dans les passerelles qui abordent notre partie. Dans cette nouvelle zone, c’est la mousse qui domine. Elle semble avoir repris le contrôle du bâtiment et offre un joli paysage. La nuit commence à tomber. Nous décidons de jeter un dernier œil au rez-de-chaussée avant de quitter le lieu. Quelques jours plus tard, de retour dans la région du haut-fourneau, je suis repassé le voir un petit moment. Il est pour le moment compliqué de savoir ce que celui-ci va devenir. Espérons qu’il soit conservé et non pas sacrifié comme beaucoup de ses confrères.

 

 

 

 

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

This Post Has 6 Comments

  1. Pingback: HF6 | ExplorationUrbaine.com | Photographie_LTh | Scoop.it

  2. Pingback: fou !

Laisser un commentaire