Nom : La Médicole État : Démoli Année de visite : 2012 Intérêt : 2/5


J’ai appris l’existence du bâtiment de la Médicole 6 ou 7 mois avant ma visite dans le lieu. Peu importe la personne que je croisais du coin, tous m’en parlé un petit peu, mais personne n’était allé dedans. Si j’étais intéressé par le lieu, j’avais moi-même pas forcément trouvé le temps de m’y rendre. Jusqu’au jour où, sur le chemin du retour d’un autre lieu, un collègue d’exploration reçoit un appel. La personne au bout du fil lui précise que le lieu est accessible et qu’il va s’y rendre dans la journée. Ça tombe bien, nous sommes à une demi-heure de l’endroit… nous partons donc le rejoindre. Arrivé devant le point de rendez-vous, nous remarquons vite qu’il va falloir être discret. Les bâtiments autour sont encore occupés, seul celui où l’on souhaite se rendre est vraiment à l’abandon et je dirai même plus en fin de vie : La destruction approche.

Nous rentrons à l’intérieur facilement. Le bâtiment dispose de plusieurs étages, mais très peu sont intéressants. Le lieu a été vidé depuis un moment et les traces du passé du bâtiment ne sont pu vraiment présentes. Néanmoins, une pièce est particulièrement sympa. Entouré par la bibliothèque bien vidée et la salle du directeur où trône encore le coffre fort, l’amphithéâtre est clairement le cœur de la Médicole. En bon état, avec quelques livres encore présent, cette salle de cours donne un vrai petit plus au lieu bien vide. Le hall d’accueil est lui aussi en bon état comparé au reste du site. Au final, le lieu bien que disposant d’une salle intéressante et en fin de vie. Peu de temps après, l’accès avait été refermé. Nous avons donc eu de la chance de pouvoir rentré à l’intérieur, mais nous regrettons tout de même de ne pas avoir trouvé plus de traces de passé du lieu.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

This Post Has 3 Comments

Laisser un commentaire