Top
  >  Urbex et Patrimoine   >  En bas   >  Le Bunker de la Gare de l’Est

Nom : Le bunker de la gare de l’Est  État : Inutilisé Année de visite : 2013


Le bunker de la Gare de l’Est se cache, comme son nom l’indique, sous la gare de l’Est elle-même ! Construit en 1939, au début de la seconde guerre mondiale, il avait pour rôle de gérer les départ des trains en cas d’attaque ennemie, mais aussi, de communiquer les autres gares de la ville de Paris. D’une superficie de 120 m2, il peut abriter jusqu’à 70 personnes. Hélas, le lieu n’a pas vraiment eu le temps de servir aux français. Pendant la conquête de Paris par les allemands, il a été trouvé facilement et devint un bunker allemand. Je vous propose de découvrir ce lieu incroyable en quelques photos.

Les points d’entrée du Bunker de la Gare de l’Est

Le bunker de la Gare de l’Est dispose de cinq entrées. Les quatre premières se trouvent directement sur les quais 3 et 5. Ce sont des sortent de plaques qui, une fois ouvertes, laisse place à un escalier donnant accès au souterrain. La dernière entrée est un peu plus discrète. En effet, elle se situe directement dans les parking de la gare de l’Est. J’ai eu la chance d’utiliser une entrée sur un des quais et celle du parking. Les deux sont intéressantes pour se plonger directement dans le vif du sujet.

Les salles du Bunker

Le lieu est composé d’une dizaine de pièce. Aucune n’avait vraiment vocation à faire vivre des gens, contrairement à un abri de défense passive, on était là pour travailler. Parmi ces salles, on peut remarquer le centrale téléphonique qui permettait de contacter l’ensemble des gares de Paris, mais aussi, grâce aux autres gares, l’ensemble des gares de la France entière ! Lors de la seconde guerre mondiale, c’est le les cheminots de la SNCF qui viennent ici. En effet, à ce moment-là, la SNCF devient le service militaire des chemins de fer, ce qui fait que l’ensemble des cheminots sont alors des militaires.