Top
  >  Urbex et Patrimoine   >  En surface   >  Le cimetière de train d’Uyuni

Nom : Le cimetière de train d’Uyuni  État : Abandonné Année de visite : 2016


La ville d’Uyuni a été à la fin du XIXème siècle un échangeur de trains important. En effet, une voie de chemin de fer construite entre 1888 et 1892 permettait de transporter le minerai des mines de Potosi proche d’Uyuni aux ports de l’océan Pacifique (Comme par exemple celui proche de la mine de). Dans les années 1940,  l’épuisement des ressources minérales de la région fait que l’industrie minière d’Uyuni s’effondre et les structures, comme les trains, sont laissés à l’abandon.

Les locomotives du cimetière de train d’Uyuni

Sur place, à 3600 mètre d’altitude, on peut trouver de nombreuses parties de trains. Le plus impressionnant reste bien sûr les locomotives à vapeur qui sont présentes par dizaine sur le site. Mais on retrouve aussi des chariots et des wagons qui semblent avoir été des wagons pour passagers. Le tout est bien sûr en très mauvais état. De nombreux artistes sont venus aussi taguer sur la plupart des véhicules. Il existe aussi au niveau de l’ancienne gare de la ville d’Uyuni un musée qui peut être un bon complément à la visite du cimetière de train d’Uyuni.

Et aujourd’hui?

La ville d’Uyuni est un départ important pour visiter le plus grand désert de sel au monde, le Salar d’Uyuni. Ce dernier est l’attraction touristique la plus populaire du pays. Avant d’aller dans ce fameux désert, les agences touristiques font passer les touristes pas ce fameux cimetière de train. Rien n’est vraiment aménagé et le lieu est, comme tout lieu à l’abandon, assez dangereux. Néanmoins, tous les jours, des centaines de touristes viennent le visiter. Une fois les deux créneaux horaires passés (le matin vers 9h et l’après-midi vers 14h), le lieu est totalement vide ! Il en est de même de nuit, où en cas de temps dégagé, vous pourrez admirer les trains avc la voie lactée en fond.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

post a comment