Top
  >  Voyage   >  Amérique du Sud   >  Visite du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez en Bolivie

Visite du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez en Bolivie – Type de voyage : en couple – Moyen de locomotion : 4×4  – Année de visite : Février 2016 et 2020


 

La pièce maîtresse de la Bolivie ! Le fameux désert de sel d’Uyuni alias le Salar d’Uyuni. A plus de 3600m d’altitude et avec plus de 10000m2, c’est le plus grand désert de sel au monde. Celui-ci provient d’un lac qui a maintenant disparu il y a plus de 14000 années, mais qui a laissé ce petit cadeau après son départ : un gros tas de sel ! Si vous passez en Bolivie, peu de chance que vous loupiez cet endroit, mais il serait dommage de passer à côté des lieux présents à ses côtés !

Désert d’Uyuni : d’où partir pour visiter le désert ?

Il existe différents endroits pour rejoindre le désert d’Uyuni. L’endroit principale est bien sûr la ville d’Uyuni en Bolivie. Depuis la ville on peut aller visiter le désert de nuit, de jour (une journée) ou partir sur plusieurs jours pour faire le désert de sel d’Uyuni et le Sud Lipez. Pour faire cela, il est aussi possible de partir de la ville de Tupiza ou de San Pedro de Atacama au Chili. Selon l’endroit d’où vous partez, vous pouvez avoir quelques différences lié au chemin ou au moment où vous arrivez sur le lieu : Un village abandonné depuis Tupiza, des Geysers actifs depuis Uyuni… Néanmoins, pas d’inquiétude, le chemin est assez similaire en général. Le tout est surtout de trouver la bonne agence et ça c’est compliqué. Les chauffeurs / guide sont tous différents et beaucoup se droguent pour tenir le coup des voyages de 4 jours qui s’enchaînent. Regardez bien les avis sur internet, ça peut aider ! (personnellement, je ne recommande pas Tito tour en partant d’Uyuni).

Le fameux désert de sel

Le point d’orgue de ces tours, c’est le Salar. En partant d’Uyuni, vous le ferez le premiers jour et y passerai la l’après midi ainsi que le couché de soleil. Depuis San Pedro de Atacama et Tupiza, vous y passerez le matin et y verrez le levé de soleil. Personnellement, j’ai préféré les couleurs du levé de soleil, mais j’imagine que c’est très aléatoire. Si comme moi vous y allez en février, vous aurez une partie du désert sous l’eau. Cela permet des jeux de reflets assez fantastiques ! En 2020, le désert était infondé, presque impossible d’y rouler. En 2016, seulement une partie l’était. L’autre partie, sec, présente tout au long de l’année est déjà très belle à observer, mais franchement, le reflet est incroyable quand il a plu ! Au loin, on ne peut pas distinguer la différence entre le sol et le ciel ! Une expérience assez unique pour moi.

Le Sud Lipez, entre le Chili et le Salar d’Uyuni

La région du Sud Lipez est une région pleine de surprise. Ce qu’on y voit est incroyable et à ne pas louper. Passer juste faire le Salar d’Uyuni est vraiment bête quand on voit ce qui se trouve à côté. Des lacs, volcans, geysers, montagnes : un tas de paysage désertique fabuleux. Selon votre point de départ, vous aurez l’occasion de voir des petites différences. Par exemple, un lac a une couleur verte qu’en fin de journée. Un geysers est plus dynamique le matin. Un village abandonné se fait que depuis Tupiza. Plein de subtilité qui rendront votre visite un peu différente. A vous de bien choisir et de demander à votre agence les choses que vous allez voir ! Attention, il est évidemment possible d’y aller par vous même si vous êtes expérimenté dans la conduite d’un 4×4.

Le cimetière de train d’Uyuni

Que ce soit en début ou en fin de parcours, vous allez sûrement passé par un classique : le cimetière de train d’Uyuni. La ville d’Uyuni a été à la fin du XIXème siècle un échangeur de trains important. En effet, une voie de chemin de fer construite entre 1888 et 1892 permettait de transporter le minerai des mines de Potosi proche d’Uyuni aux ports de l’océan Pacifique (Comme par exemple celui proche de la mine de). Dans les années 1940,  l’épuisement des ressources minérales de la région fait que l’industrie minière d’Uyuni s’effondre et les structures, comme les trains, sont laissés à l’abandon.J’en parle plus en détail dans un article qui y est consacré.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

Comments:

post a comment

izmir escort - Eskişеhir еscort Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Yozgat escort Tekirdağ escort Isparta escort Afyon escort Giresun escort Sarıkamış escort Yatağan escort Söke escort Gerger escort Yunusemre escort Marmara escort Hatay escort Gemlik escort Serik escort Giresun masaj salonu Şahinbey escort Ödemiş escort Kalecik escort