Nom : Bunker du centre  État : Abandonné Année de visite : 2011 Intérêt : 2/5


Quand les nuits hivernales arrivent, mieux vaut aller sous terre, là où la température est bien meilleure. Si les carrières sont un bon endroit pour se réchauffer, les bunkers sont aussi plutôt sympa. Et ça tombe bien : Un bunker repéré quelques années plus tôt est peut-être ouvert, il faut vérifier cela. La nuit est déjà tombée, pourtant, le site qui abrite le bunker semble être occupé, mieux vaut être discret. Comme beaucoup de bâtiments du genre, il est bien caché. On avance tant bien que mal sur le chemin, en suivant l’itinéraire repéré sur google maps un peu plus tôt. Au bout de plusieurs minutes, nous trouvons enfin une entrée du lieu bien fermé, nous essayons donc de trouver un autre accès, sans résultat. En revenant sur nos pas, nous trouverons finalement un chemin. La nuit avait caché l’entrée qui doit être bien visible en pleine journée ! Nous approchons de l’entrée du bunker qui se présente grande ouverte devant nous !

bunkercentral-8

Ce bunker est plutôt grand puisqu’il est composé de galeries très longues reparties sur plusieurs étages. Très vite, différentes salles se dessinent. Certaines sont des chambres, des cuisines, salles de réunions, des salles de commandements… Le tout est plutôt bien conservé. Peu de ferraillages et beaucoup d’équipements victime en général des premiers voleurs, encore en places. On trouve même des cartes d’époques et tableau de prévisions d’attaques encore accrochés au mur. Au sous-sol, toutes les machines sont là, même si on sent qu’il y a quelques soucis de fuite. Une salle est d’ailleurs pleine d’eau qui coule non stop, comme si une rivière souterraine permettait au bunker d’être approvisionné en eau quoiqu’il arrive et cela, sans interruption ! C’est à se demander comment un bunker grand ouvert comme celui-là peut être dans cet état. Évidemment, cela n’a pas duré très longtemps… Aujourd’hui, le bunker ne ressemble plus à grand-chose. Ferraillé de tous les côtés, il est en plus embaumé d’une odeur bien étrange. Je ne sais pas ce qu’ont fait les ferrailleurs dans le bâtiment, mais mieux vaut ne pas inhaler trop longtemps les gaz qui se baladent dans les galeries : ils sont toxiques.

bunkercentral-7

bunkercentral-5

  bunkercentral-3

bunkercentral-2

bunkercentral-1

bunkercentral-4

Hit enter to search or ESC to close