Nom : St Hilarius / The Father Ray État : En reconversion Année de visite : 2012 Intérêt : 4/5


Le St Hilarius ou Father Ray selon les explorateurs, c’est un spot que j’avais envie de faire depuis longtemps. Faut dire que dans le genre monastère sympa, ce n’est pas mal du tout. Du coup, le jour où je m’y suis rendu, j’étais assez impatient. Mais les choses ne se sont pas vraiment passé comme je le voulais. Ce qui explique pourquoi j’y suis finalement allé trois fois en moins de deux semaines. Le premier essai était totalement raté. Faut dire qu’au moment où on voulait y entrer, les ouvriers commençaient les travaux de réhabilitation. Pleine semaine oblige, impossible de les éviter quel que soit le passage utilisé. Après avoir observé quelques minutes de plus près les allers-venus des ouvriers, l’équipe décide de partir sur un autre lieu. Mais voilà, deux jours plus tard, on y pense encore. Du coup, un petit arrêt s’impose. Et temps bien que mal, on réussit à y entrer.

Le bâtiment est assez énorme. On y trouve une chapelle en très bon état, mais aussi de nombreuses chambres. Dans une des parties du bâtiment, on trouve ce fameux escalier bleu que l’on peut voir sur la photo ci-dessus. Visite très rapide, et pour cause, un bâtiment qui s’avère finalement pas si vide que ça. On sort donc discrètement, content d’avoir pu entrer dans le lieu, même si ce fut très rapide. Mais voilà, à peine rentrer, on remarque que nous n’avons pas pu explorer une partie. Les travaux pourtant, eux, avancent bien. C’est donc le moment ou jamais. Nous décidons de retourner sur le lieu, pour le faire une dernière fois avant qu’il ne soit définitivement plus accessible. L’entrée se fait très tôt au petit matin. L’endroit étant maintenant connu pour nous, nous savons quel chemin utiliser et entrons vite dans le bâtiment. Le seul hic, c’est que le soleil n’est pas encore là. Nous attendons donc tranquillement dans la chapelle. Soudain, on remarque qu’une partie du bâtiment a les lumières allumées. On se camoufle et observons attentivement le bâtiment. Un homme est bien à quelques mètres de nous. Heureusement, celui-ci ne se dirige pas vers nous. On décide alors de se dépêcher encore une fois. L’homme doit surement surveiller le lieu, et les ouvriers risquent de ne pas tarder non plus.

Le jour commence à se lever et la lumière est vraiment superbe pour le lieu. Si celle-ci ne reste pas en place très longtemps, elle nous permet tout de même de réaliser un cliché sympa. La première partie de l’exploration sera réalisée dans les lieux déjà visités, histoire de reprendre les clichés loupés de la première visite dans le lieu. Une fois cette partie shootée, on décide de partir à la recherche des endroits que nous n’avions pu voir auparavant (dont le fameux escalier et sa statue que vous pouvez voir ci-dessous). Rapidement, on tombe dessus. Quelques photos prises par-ci, par-là, puis retour à l’extérieur. Exploration donc encore une fois rapide, mais complète ! La sortie se fera discrètement et sans soucis, si ce n’est un passage délicat de la fin. Le spot est donc maintenant bel et bien terminé pour nous, par contre, sa route risque de continuer un bon bout de temps vu la réhabilitation qu’on lui offre.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

This Post Has 3 Comments

Laisser un commentaire