Top
  >  Voyage   >  Asie   >  Voyage avec un bébé au Japon : retour d’expérience

Nom : Voyage avec un bébé au Japon : retour d’expérience Année de visite : Mai 2023


 

Après un premier passage au Japon en 2015, puis un deuxième en 2016, mon troisième fut finalement annulé en 2020 face à l’épidémie du covid 19. Deux ans plus tard, en octobre 2022, le Japon ouvre à nouveau ses portes. Cette fois-ci, le voyage ne se fera pas en solo, mais avec un bébé de 9 mois ! Mais alors, comment ça se passe le voyage avec un bébé au Japon ? Conseils, astuces, je réponds à plusieurs de vos questions pour pouvoir partir sereinement, car oui, c’est possible.

À noter que pour des raisons évidentes, il n’y aura aucune photo du bébé dans cet article

Pourquoi le Japon est une destination idéale pour voyager avec un bébé ?

Je pense qu’il n’y a pas meilleur destination pour voyager avec un bébé que le Japon. Au-delà de la propreté de chaque lieu, le pays dispose de nombreuses infrastructures pour les parents et bébés partout dans le pays. Et si la barrière de la langue peut sembler compliquer, cela n’empêche pas les japonais d’initier le contact grâce au bébé. Ayant trouvé que peu d’information pour savoir si c’était facile ou non de voyager avec un bébé au Japon, j’ai réalisé cet article pour donner confiance aux parents qui ont peur de se lancer et donner quelques informations que je ne trouvais pas sur internet.

Les infrastructures pour les parents

Lorsqu’on voyage avec un bébé, bien qu’on ait dans le sac à langer plusieurs affaires pour s’en occuper, c’est toujours bien de trouver des infrastructures pour pouvoir s’occuper s’occuper de lui sereinement. Au Japon, elles sont nombreuses ! Dans chaque centre commercial et dans de nombreux endroits en ville, vous trouverez des zones dédiées. Elles contiennent plusieurs tables à langer (2 à 5 selon la taille du lieu), des zones pour nourrir tranquillement son bébé et même des endroits discrets pour l’allaitement. Dans les gros centre commerciaux, ces zones sont parfois disponibles sur plusieurs étages. Quand il n’y en a pas, on trouve des petites structures en forme de grosse cabine qui permettent de s’occuper de son bébé dans une bulle coupé du brouhaha extérieur. Les toilettes publiques disposent aussi de simple table à langer, mais elles sont parfois ouvertes sur l’espace commun des sanitaires.

Si vous décidez de voyager en Shinkansen, de nombreuses rames disposeront d’un espace bébé. Celui-ci dispose d’un toilette, d’un porte bébé sécurisé et d’une table à langer. Ces espaces sont grand et toujours très propre. On peut trouver de nombreux porte bébé, comme sur la photo ci-dessous dans plusieurs sanitaires à côté d’un toilette partout dans le Japon. La plupart se trouve chez les femmes, mais j’en ai aperçu quelques-uns du côté des hommes.

Les transports

Pour nous déplacer facilement, nous avons opté pour le train avec le JR Pass. Nos déplacements se sont organisés sur 7 jours pour profiter intégralement du pass. Ensuite, nous avons juste pris un ticket entre Shin-Fuji et Tokyo et sommes restés sur la ville de Tokyo. Dans le train, tout est très spacieux et, comme dit plus haut, on trouve tout ce qu’il faut pour s’occuper du bébé (voir plus bas). Nous avons aussi loué une voiture à Shin-Fuji. Il est possible de louer un siège auto très sécurisé pour le bébé. Peu importe la compagnie, il y en avait toujours de proposé.

Les hébergements

Si je voyageais plutôt en auberge de jeunesse ou sous tente lors de mes premiers voyages, j’ai dû partir du côté des hôtels pour ce voyage ! Même si ce n’est pas indiqué, les hôtels ont souvent des lits bébés à disposition (voir même parfois des poussettes, comme à l’hôtel d’aéroport de Tokyo), il ne faut pas hésiter à le demander. Lors de notre voyage, nous avons pris deux types d’hôtels :

  • Les hôtels classiques avec, si on le pouvait, un onsen pour pouvoir profiter chacun son tour des sources chaudes quand le bébé s’endort le soir
  • Les ryokan qui sont des auberges japonaises traditionnelles. Parfois, elles disposent aussi d’onsen, mais surtout, elles ont un tatami qui permet à l’enfant de bouger sans soucis

Si vous partez tôt ou que vous arrivez tard à Tokyo via l’aéroport Tokyo Haneda, un hôtel est disponible dans le terminal. On y trouve tout le nécessaire (Poussettes, lit bébé, restaurants à proximité, onsen…).

 

Un onsen dans un hôtel à Kyoto