Top
  >  Voyage   >  Europe   >  Le tour de l’île de Senja en hiver

Le tour de l’île de Senja en hiver – Type de voyage : en couple – Moyen de locomotion : En voiture  – Année de visite : Février 2019


 

Lorsque l’on prend la direction des îles Lofoten depuis Tromso, il est possible de voir un panneau qui indique « Senja ». Senja est la deuxième plus grande île de Norvège. Situé dans le nord du pays, elle est à un peu plus de 2h/3h de route de Tromso. Il existe aussi un ferry qui permet de rejoindre directement Finnsnes, la grande ville de l’île, depuis le nord de Tromso (Celui-ci ne fonctionne pas pendant l’hiver).

Nous avons passé une journée sur cette île où nous avons surtout vu la partie nord et est de l’île. Nous avons dormi deux nuits au Norwegian Wild/Camp Tranøybotn, un endroit plutôt agréable où il est même possible de dormir dans un petit phare ! Celui-ci est situé à deux pas du parc national d’Anderdalen que nous n’avons pu découvrir pendant ce voyage.



Booking.com

Nous avons suivi majoritairement la route 861 et 862 en prenant quelques fois des routes qui menaient vers des voies sans issues ou villages. Une des premières choses que l’on peut découvrir en prenant la route 862 après avoir quitté la route 86, c’est la plateforme de Bergsbotn. Celle-ci permet de contempler une vue en hauteur d’un très joli Fjord. Le point de vue est très accessible (au bord de la route) et est très photogénique, c’est même un des points les plus populaire de l’île de Senja. J’imagine qu’observer des aurores boréales depuis cette plateforme doit être assez génial.

En continuant sur la route, on peut découvrir de nombreux paysages tous plus beaux les uns que les autres. Peu de temps après Bergsbotn, on peut trouver un petit arrêt du nom de Tungeneset. Celui-ci permet de contempler Ersfjord ou encore les dents du diable. Encore une fois, le tout est en bord de route avec un petit parking. Il n’y avait personne en février, mais je ne sais pas ce que ça donne niveau affluence en haute saison.

Quelques kilomètres plus loin, c’est Ersfjord Beach qui propose un panorama qui vaut le détour. Lorsque nous étions sur place, la plage n’était pas recouverte de neige, ce qui donne de belles variations de couleurs. En quittant la plage, vous pouvez ensuite enchaîner de nombreuses découvertes en prenant les différents chemins de la route. Néanmoins, il ne faut pas avoir peur des tunnels, ils sont omniprésents et peuvent être plutôt long dans cette partie de la Norvège !

L’île de Senja a été une belle découverte. La route principale permet de découvrir de nombreux lieux intéressants. Elle passe entre les sommets des petites montagnes présentes sur l’île, mais reste toujours très proche de la mer. Les petites routes permettent qui suivent les Fjords vous feront découvrir à chaque coin de route un nouveau paysage ou village en quelques kilomètres seulement. En hiver, ça vaut le détour et on ne croise personne !

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

post a comment

izmir escort | Eskişеhir еscort