Nom : Heavy Metal État : Abandonné Année de visite : 2012 Intérêt : 4/5


Petit retour dans le passé. Je fais visiter à un ami Les Forges de Vulcain. Nous sommes encore dans une période où ces Forges ne sont pas connus. Nous évoquons alors un bâtiment similaire à celui-ci. On y trouve les mêmes éléments et même plus encore. Peu de temps après, je découvre les photos de ce lieu qui fut nommé Heavy Metal. La ressemblance est frappante sur certaines parties du lieu. Très vite, j’ai envie d’aller y faire un tour pour comparer les deux bâtiments. Si cela ne se fera pas aussi rapidement que je l’aurais voulu, je finis par arriver devant le lieu. Voisinage curieux et sécurité sont présents autour du bâtiment. Il va falloir être discret une fois de plus. Nous avançons peu à peu à travers la végétation et découvrons un ensemble de wagons de train qui précède notre objectif. Ces wagons sont assez atypiques et ce qu’ils transportent nous donne déjà un avant-goût de l’ambiance du bâtiment.

Nous arrivons à l’intérieur de Heavy Metal. Comme souvent dans ce genre de lieu, nous prenons la route du sommet, autant être le moins visible et accessible possible. Nous entendons du bruit, nous ne sommes pas seuls. Nous repérons même d’autres groupes d’explorateurs urbains, moins discrets que nous qui circulent. Le lieu commence à être connu par la communauté. Nous commençons à explorer une première partie du bâtiment qui semble bien plus grand que Les Forges de Vulcain. Cette première partie est assez différente des Forges qui ressemble plus à la deuxième partie du bâtiment. Nous nous dirigeons d’ailleurs très vite vers l’autre zone. Les cuves et autres machines imposantes font alors leur apparition.  Nous sommes encore une fois face à des éléments d’une taille hallucinante. Si j’apprécie le spectacle, je suis tout de même impatient de m’atteler à l’ascension du bâtiment. Comme toujours, j’ai envie d’aller voir la vue que propose le toit. Il est donc temps de prendre le chemin des escaliers. Ces derniers s’enchaînent et j’atteins de grandes hauteurs assez vite.

J’ai du mal à voir le sommet du bâtiment, la vue est moins dégagée que dans les Forges. Les éléments des hauteurs sont aussi différents. Une autre ambiance est présente dans le lieu. Finalement, je trouve enfin l’accès au toit. Un petit tour rapide sur celui-ci, pour éviter d’être repéré et je commence à descendre. Je profite de ce moment pour faire de long en large tous les étages. Chacun a sa particularité et ses éléments. Je m’approche du sol, mais soudain, j’entends des gens parler. Je m’approche pour observer et je retrouve une partie de mon équipe qui discute avec d’autres explorateurs présents. J’apprends alors que l’autre partie de notre équipe s’est fait repérer par la sécurité  mais a réussi à sortir. Nous avons fait le tour du lieu, nous décidons de les rejoindre. Nous profitons tout de même de notre sortie pour faire des photos extérieures du bâtiment. Nous utiliserons les wagons de trains pour nous cacher et nous rendre rapidement à la sortie. Le lieu était très sympa, mais je garde tout de même une préférence pour Les Forges de Vulcain qui m’ont plus marqué.

Photographe plutôt curieux, je suis à la recherche d'un autre regard sur la ville et avec une démarche portée sur le patrimoine. J'explore des lieux oubliés ou difficiles d'accès et j'en rapporte quelques souvenirs en photo.

This Post Has 3 Comments

Laisser un commentaire